Accueil du site > Journées scientifiques > 2013 - Rennes > JS Rennes 2013 - Présentations de la table ronde

JS Rennes 2013 - Présentations de la table ronde

Journée scientifique Epiter à l’EHESP, Rennes - 19 avril 2013

Ces présentations ont été mises à votre disposition par les auteurs. Merci de respecter leurs droits en citant vos sources en cas d’utilisation de tout ou partie de ces travaux.

9h45-12h30 Table ronde L’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la pratique de l’épidémiologie de terrain. Intérêts et limites.

Modérateurs : Pascal Crépey & Danièle Ilef

Intervenants :

Marion Debin pour GrippeNet

GrippeNet.fr est un projet de surveillance en ligne et de recherche sur la grippe, mis en place en janvier 2012 par l’Université Pierre et Marie Curie, l’Inserm et l’Institut de Veille Sanitaire. Ce projet s’appuie sur la participation volontaire et anonyme des personnes résidant en France, qui rapportent chaque semaine sur le site Internet de l’étude (www.grippenet.fr) les symptômes qu’elles ont éventuellement présentés depuis leur dernière connexion. La représentativité de la population de GrippeNet.fr, ainsi que les intérêts et limites d’un tel système de surveillance seront discutés.

Docteur vétérinaire épidémiologiste, Marion Debin travaille depuis 2011 au réseau Sentinelles. Elle a participé à la mise en place du réseau GrippeNet.fr, lancé en janvier 2012, et s’occupe actuellement de son animation, de l’exploitation des données et de la mise en place d’études ancillaires.

Guillaume Jeannerod pour EpiConcept

EpiConcept, créée en 1996, allie une double compétence en épidémiologie médicale et en informatique. Le département d’épidémiologie réalise des activités de formation, de recherche, de surveillance, d’investigation et d’évaluation dans le domaine des maladies infectieuses. L’objectif du département informatique est de « fournir des services pour la mise en oeuvre de systèmes d’information en santé publique ». Par la maîtrise de la stratégie et de la technologie, le département dispose des outils nécessaires au développement de systèmes d’information sanitaires incluant : gestion de réseaux de surveillance, collecte d’informations, transmission sécurisée, exploitation et analyse des données, et communication des résultats et leur utilisation pour des prises de décision en santé publique.

Ingénieur de formation, Guillaume Jeannerod est en charge de la direction d’EpiConcept depuis 2003. Il bénéficie de 15 ans d’expérience dans la mise en oeuvre de systèmes d’information en santé publique et plus particulièrement dans la gestion des campagnes départementales de dépistage organisé des cas de cancer. Guillaume Jeannerod a en charge le dossier hébergeur de données de santé à caractère personnel d’EpiConcept et la sécurité des systèmes d’information.

Francesco Grandesso pour Epicentre

L’échantillonnage spatial

Depuis 2008, Epicentre utilise pour la sélection des participants à une étude ou à une enquête une méthode aléatoire spatiale à l’aide de combinaisons de technologies telles que le GPS et les images satellitaires. Cette méthode permet de sélectionner correctement un échantillon difficilement réalisable par d’autres méthodes "classiques" comme l’échantillonnage systématique ou par grappe. Cette méthode présente toutefois des contraintes qui seront détaillées dans la présentation.

Infirmier de formation, Francesco Grandesso, après deux missions avec MSF, a passé un Master "Contrôle des Maladies Infectieuses" à la London School of Hygiene and Tropical Medicine en 2001 et la formation EPIET (The European Programme for Intervention Epidemiology Training) en 2007-2009. Depuis 2002, il est épidémiologiste à Epicentre.

Pascal Crepey pour l’EHESP

L’étude CoPanFlu Laos a permis de suivre pendant 3 ans les infections respiratoires, en particulier la grippe, d’une cohorte de plus de 4000 personnes résidant dans les différentes strates urbaines de Vientiane, la capitale du Laos. Dans ce cadre une étude des contacts inter-individuels a été développée via l’auto-administration par les sujets d’un relevé de contacts, pendant 3 jours. Cette étude a été l’occasion de tester l’intérêt de l’usage de rappels par SMS et de mesurer son impact sur les taux de retour des questionnaires. Docteur en épidémiologie et biostatistiques, Pascal Crépey est enseignant-chercheur à l’EHESP depuis 2010 où il coordonne notamment le cours IDEA avec Brigitte Helynck depuis 2011. Ses sujets de recherche portent sur la dynamique de propagation des maladies transmissibles, la vaccination et son impact médico-économique, ainsi que la surveillance indirecte des maladies.

  • Debin_presentation - Debin_presentation

  • Jeannerod_presentation - Jeannerod_presentation

  • Grandesso_presentation - Grandesso_presentation

  • Crepey_presentation - Crepey_presentation
 
Mise à jour: le 13 novembre 2017
Accueil | Mentions légales | Crédits | SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0