Accueil du site > Autres actions > Congrès Adelf-Epiter de 2004 à 2016 > Congrès Adelf-Epiter-IEA 2018

Congrès Adelf-Epiter-IEA 2018

COMPTE RENDU DE EUROPEAN CONGRESS OF EPIDEMIOLOGY

Les Actes du congrès sont consultable par le lien : http://www.euroepi2018.com/images/R...

Le Congrès s’est déroulé dans de très bonnes conditions à la Cité Internationale de Lyon, les 4-5-6 juillet 2018.

Pour sa 8è édition, le « traditionnel » congrès généraliste Adelf-Epiter était couplé au Congrès de la section européenne de l’IEA1 (European Epidemiological Federation ou EEF), donnant une dimension européenne à cet événement (540 participants, d’horizons professionnels variés, provenant de 49 pays) qui, de fait, s’est tenu en anglais.

Le programme du congrès « Crises, epidemiological transitions and the rôle of epidemiologists » a permis aux organisateurs de présenter des thématiques de recherche innovantes, en particulier sur l’éthique de la recherche épidémiologique et sur l’enseignement de l’épidémiologie. Selon un schéma classique, le programme a été bâti autour de conférences plénières, de symposiums et de sessions de communications orales et affichées.

En préambule du congrès, des cours intensifs destinés aux juniors ont été organisés :
- « Investigating outbreaks : An introduction to the detective work of epidemiologists ». Organisé par l’association Epiter, le cours délivré par Louise Alain et Anne Perrocheau adhérentes de l’association, a rassemblé participants.
- « An Intuitive Approach to Machine Learning : Boosting, Nearest Neighbors, Random Forests and Support Vector Machines ». Ce cours a été organise, à l’initiative de l’ADELF et avec l’appui de l’IEA-EEF par le Prof. Dr. Andreas Ziegler, CEO of StatSol, Professeur et directeur du Institute of Medical Biometry and Statistics at the University of Lübeck, en Allemagne. Près de 80 étudiants de 50 nationalités différentes ont pu bénéficier de cet enseignement.

Le Comité scientifique (CS) composé de 18 personnes était présidé par le Professeur Lucie Laflamme du Karolinska Institutet. Une vingtaine de relecteurs volontaires, en plus des membres du CS ont relu et contribué à la sélection des 650 résumés reçus.

Le Comité d’organisation (CO) composé de 15 membres était présidé par le Professeur Philippe Vanhems qui a veillé au bon déroulement des différentes étapes et de l’événement final. Il était assisté par deux vice-présidents, le Professeur Rachid Salmi et le Professeur Philippe Quénel, présidents respectifs des associations Adelf et Epiter.

Les conférenciers invités, au nombre de cinq, ont traité de sujets variés : « Timing, trajectories and transitions : a life course approach to ageing » par Rebecca Hardy, University College London, UK.

« Responsible epidemiologic reseach practice (RERP) – a guideline developed by the Netherlands Epidemiologic Society » par Gerard Swaen, Maastricht University, The Netherlands.

« Migration and mental health » par Cecilia Magnusson, Karolinska Institutet, Stockholm, Sweden.

« Public health surveillance and international health regulations (2005) » par José Guerra, WHO, Lyon, France.

« The exposome : thinking differently about exposure assessment, cancer causes and prevention » par Christopher P. Wild, CICR, Lyon, France.

Les symposiums :

« Why leptospirosis, among the leading zoonotic causes of morbidity worldwide, is now re-emerging in Europe ? » a été organisé par Imaxio

« Influenza epidemiology : latest surveillance data » a été organisé par Sanofi-Pasteur.

Les communications orales, au nombre de 99, réparties en quatre sessions parallèles chaque jour, ont couvert tout le champ des grands problèmes en épidémiologie ou santé publique.

Les communications affichées, au nombre de 370, étaient mises en valeur dans un vaste hall dédié, facilitant les échanges entre les participants.

Prix du Meilleur résumé et du Meilleur poster

L’association Epiter a remis les prix du Meilleur résumé et du Meilleur poster, respectivement à Carolina Coll pour son travail intitulé « Demand for family planning satisfied among adolescents by marital status and parity : an analysis of 73 low and middle-income countries » et à Dang Bahya-Batinda pour son poster intitulé « Populations estimation in camp of displaced persons, through counting of dwelling by satellite earth observation. Ngala, Borno State, Republic of Nigeria. ».

Les actes du congrès, édités en version électronique par les éditions Elsevier-Masson dans le cadre de la revue d’épidémiologie et de santé publique (RESP), ont été préparés par Corinne Le Goaster, co-rédactrice en chef de la RESP. Ils sont disponibles sur le site du congrès.

Les réponses au questionnaire d’évaluation ont montré que les participants ont été satisfaits du congrès tant du point de vue scientifique que logistique. Ils ont particulièrement apprécié la diversité des thèmes abordés et la qualité des orateurs.

Des partenaires locaux (Grand Lyon, IDEX, UCBL, FINOVI, CIRI), nationaux (Santé Publique France) et industriels (Sanofi Pasteur, Imaxio) ont apporté leur concours à la réussite de ce congrès.

Remerciements : Nous tenons à remercier ici tous les acteurs qui ont permis la réalisation et la réussite de cet événement et tout particulièrement l’équipe de GL Events qui nous a épaulé et assisté tout au long de la préparation et a assuré un accueil efficace, compétent, réactif et agréable.

  • 2018_EuroEpi_RESP
 
Mise à jour: le 26 juin 2019
Accueil | Mentions légales | Crédits | SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0